Blaise Cendrars à l’honneur

L’auteur suisse, naturalisé français, en 1916, n’a cessé de parcourir le monde et de remuer la poussière sur son passage. Plusieurs événements en Suisse célèbrent cette plume hors gabarit.

Les années russes

JPEGLa bibliothèque nationale suisse accueille, en marge de son exposition Rilke et la Russie, un volet dédié au voyage de Blaise Cendrars en Russie.
De 1904 à 1907, il est placé dans le cadre de sons apprentissage auprès d’un horloger suisse installé à Saint-Pétersbourg.

Lors de ce séjour, il s’initie à la poésie et l’imaginaire forgé en Russie alimentera l’ensemble de son œuvre et notamment l’ouvrage Transsibérien.

L’universitaire française Oxana Khlopina, elle-même originaire de Sibérie, donnera une conférence le 16 novembre, inspirée de son sujet de thèse « Blaise Cendrars, une rhapsodie russe.

Dans la continuité de la conférence, Fabien Dubosson, curateur du Fonds Blaise Cendrars aux Archives littéraires suisses, propose une visite guidée de l’exposition.

Le Transsibérien à la fondation Jan Michaklski

La fondation Jan Michalski propose justement une exposition consacrée à l’œuvre conjointe de Blaise Cendrars et Sonia Delaunay.

La Prose du Transibérien et de la petite Jehanne de France, est un livre d’art regroupant 445 vers de Blaise Cendrars et des Couleurs de Sonia Delaunay. L’exposition rassemble des documents d’archives de la genèse de l’œuvre, ainsi que trois exemplaires de l’ouvrage.

Exposition jusqu’au 30 décembre 2017
Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature
En Bois Désert 10
1147 Montricher – Suisse

publié le 10/11/2017

haut de la page