COVID-19 : vos questions, nos réponses

Questions fréquentes sur la situation liée à la pandémie de coronavirus (Covid-19) à destination des voyageurs, résidents et frontaliers français en Suisse

Dernière mise à jour le 08/12/2021
Cet article est mis à jour régulièrement, nous vous recommandons de consulter fréquemment nos pages tout comme les sites d’informations officiels. Cet article constitue une aide à la réponse à vos questions mais ne saurait se substituer aux textes réglementaires applicables. Nous dégageons toute responsabilité relative à la mise en œuvre individuelle des recommandations indiquées.

Compte tenu du contexte, les équipes du Consulat général de France à Genève sont mobilisés depuis le 13 mars 2020.

Nous vous remercions de consulter la FAQ ci-dessous, elle sera mise à jour régulièrement

DERNIERE MINUTE

La Suisse exige désormais que toutes les personnes entrant sur son territoire, même vaccinées et guéries, effectuent un test PCR de moins de 72h avant leur entrée. En outre, elles doivent effectuer un deuxième test, PCR ou antigénique, entre le quatrième et le septième jour après leur arrivée.

En sont notamment exemptés les travailleurs frontaliers et les personnes qui entrent en Suisse en provenance des régions frontalières : Grand Est, Bourgogne Franche Comté, Auvergne Rhône-Alpes.

Merci de consulter la rubrique entrée en Suisse de l’Office fédéral de la santé publique

Pass sanitaire

Consultez le site internet du Gouvernement français pour en savoir plus sur le pass sanitaire

Certificats COVID
Le certificat Covid suisse est reconnu par les États membres de l’Union européenne (UE) et de l’Association européenne de libre-échange (AELE) depuis le 9 juillet. Les titulaires du certificat suisse pourront donc utiliser le document papier et l’application « Covid Certificate » pour entrer sur le territoire des États membres et être en principe dispensés d’un test antigénique ou PCR ainsi que d’une quarantaine à l’arrivée, sous réserve de la réglementation du pays de destination. Réciproquement, la Suisse reconnaît également les pass sanitaires délivrés par les États membres de l’UE et de l’AELE.

Actualité du 1er décembre 2021 :
Le décret n° 2021-1555 du 1er décembre 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire précise les restrictions concernant l’entrée en France des voyageurs provenant d’Afrique australe.

Ce décret précise également que toute personne de douze ans ou plus souhaitant se déplacer à destination du territoire national en provenance d’un Etat membre de l’Union européenne, d’Andorre, d’Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse doit, si elle ne dispose pas d’un justificatif de son statut vaccinal ou d’un certificat de rétablissement délivré dans les conditions mentionnées aux 2° et 3° de l’article 2-2, être munie du résultat d’un test ou examen de dépistage mentionné au 1° de cet article réalisé moins de 24 heures avant le déplacement.

Les informations concernant l’entrée en France depuis la Suisse indiquées dans cette FAQ restent donc inchangées : aucun test n’est exigé pour les personnes vaccinées ou présentant un certificat de rétablissement.

DÉPLACEMENTS EN FRANCE depuis la Suisse

Dans le rayon des 30km du bassin frontalier l’exemption de test PCR ou antigénique est toujours en vigueur pour pouvoir circuler moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) sur le territoire national.
Depuis le 22 novembre 2021, au-delà des 30km du bassin frontalier, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
• 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
• 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
• 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois. .

Dans tous les cas le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID

Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.

Sur présentation de justificatifs correspondants, sont exemptés de l’obligation de présenter un test PCR ou antigénique au départ de la Suisse, les déplacements suivants :
1° Déplacements d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence ;
2° Déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un tel test.

Les auto-tests sont-ils recevables au titre du pass sanitaire ?
Les auto-tests ne sont pas considérés dans le pass sanitaire en raison de leurs conditions de réalisation non supervisées par un professionnel de santé, qui ne permettent pas d’être assuré que le prélèvement et donc le résultat soient corrects. Par ailleurs, ces tests ne permettent pas non plus de s’assurer que le résultat est bien celui du propriétaire du pass.

En cas de questions, sur les modalités d’application des mesures concernant l’entrée et le séjour en France, il est possible de s’adresser au numéro vert : +33 (0)800 130 000.

DÉPLACEMENTS INTERNATIONAUX DEPUIS ET VERS LA FRANCE : LES RÈGLES À RESPECTER

Merci de consulter la rubrique déplacements internationaux du site du ministère de l’Intérieur

DÉPLACEMENTS EN SUISSE :

Merci de consulter la rubrique entrée en Suisse de l’Office fédéral de la santé publique

PNG

A compter du 20 septembre 2021, toutes les personnes qui résident ou entrent en Suisse, peuvent obtenir par l’autorité cantonale concernée un certificat Covid suisse si elles ont été vaccinées à l’étranger avec un vaccin homologué par la Suisse ou autorisé par l’AEM. Les membres des représentations diplomatiques et consulaires peuvent également obtenir un certificat Covid suisse s’ils ont été vaccinés à l’étranger avec un vaccin figurant sur la liste d’utilisation urgente de l’OMS. Pour ce faire, ils doivent s’adresser au Service du médecin cantonal du lieu de domicile ou de séjour. L’autorité cantonale est en droit de leur demander un émolument pour la délivrance du certificat Covid suisse.

Les sites et formulaires en ligne des différents cantons pour les demandes de certificat Covid suisse seront adaptés prochainement. A titre transitoire jusqu’au 10 octobre 2021, tous les certificats de vaccination étrangers (p. ex. le certificat de vaccination de l’OMS) seront valables pour accéder aux lieux et événements nécessitant un certificat.

Le Certificat COVID numérique de l’UE étant reconnu en Suisse, les personnes qui sont en possession d’un tel certificat n’ont pas à demander un certificat Covid suisse.

S’agissant de l’aéroport de Bâle :
Cet aéroport est situé en territoire français. Les ressortissants français peuvent donc atterrir à l’aéroport de Bâle-Mulhouse.

S’agissant de l’aéroport de Bâle :
Cet aéroport est situé en territoire français. Les ressortissants français peuvent donc atterrir à l’aéroport de Bâle-Mulhouse.

QUESTIONS LES PLUS FREQUENTES

1 - FONCTIONNEMENT DES CONSULATS

Les consulats généraux sont-ils fermés ?

Réponse : :Les consulats généraux de France à Zurich et Genève sont ouverts.
Toutes les démarches seront réalisées uniquement sur rendez-vous à réserver en ligne sur le site internet du consulat.

Afin de répondre aux normes sanitaires et protéger les usagers ainsi que les agents, des mesures spécifiques sont appliquées pour accéder dans l’enceinte du consulat. Le port d’un masque est obligatoire, chaque usager devra se munir d’un stylo noir. Seul les requérants seront admis et ne pourront venir accompagnés sauf s’il s’agit d’un mineur ou d’une personne souffrant d’un handicap.

Pour toute question complémentaire et pour une réponse sur mesure veuillez écrire aux adresses suivantes :

Pour le consulat général de France à Genève

Pour le Consulat général de France à Zurich

Puis-je venir récupérer ma carte d’identité/mon passeport ?

Réponse : : Oui, sur rendez-vous sur nos sites internet : Genève et Zurich

Je suis un jeune binational, je souhaite formuler ma déclaration d’option en vue effectuer mon service militaire en Suisse/en France, comment dois-je faire ?

Réponse : : Le centre du service national de Perpignan est ouvert. Les jeunes Français en âge de choisir dans quel pays ils veulent remplir leurs obligations militaires sont invités à suivre les instructions en ligne sur le site internet du consulat général à la rubrique affaires militaires.

2- REJOINDRE LA FRANCE

J’ai plus de 65 ans, puis-je me rendre à partir du 15 décembre avec mon certificat de vaccination suisse à 2 doses ?

Réponse : L’obligation d’une troisième dose (ou 2ème dose dans le cas de Janssen) en France à partir du 15 décembre 2021 - qui s’applique aux personnes de plus de 65 ans - ne concerne que l’accès à certains établissements, lieux, services et évènements.
L’entrée sur le territoire métropolitain reste autorisée aux personnes disposant d’un certificat de vaccination à deux doses (ou une seule dans le cas de Janssen)
A compter du 15/12/2021 puis du 15/01/2022 (pour les moins de 65 ans), deux passes seront donc à distinguer : certaines personnes pourront donc entrer sur le territoire sans pouvoir autant bénéficier du passe sanitaire « activité ».

Que se passera-t-il pour les personnes vaccinées en Suisse désirant se rendre en France à partir du 15 janvier 2022, date à laquelle 3 doses seront exigées pour prolonger le pass sanitaire ?

Réponse : L’obligation d’une troisième dose (ou 2ème dose dans le cas de Janssen) en France à partir du 15 janvier 2022 ne concerne que l’accès à certains établissements, lieux, services et évènements.
L’entrée sur le territoire métropolitain reste autorisée aux personnes disposant d’un certificat de vaccination à deux doses (ou une seule dans le cas de Janssen)
A compter du 15/01/2022, deux passes seront donc à distinguer : certaines personnes pourront donc entrer sur le territoire sans pouvoir autant bénéficier du passe sanitaire « activité ».

Puis-je me rendre en France depuis la Suisse sans passer de test RT-PCR ou antigénique ?

Réponse : Oui, si vous pouvez présenter la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois.

Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.

Pour rappel : dans le rayon des 30km du bassin frontalier l’exemption de test PCR ou antigénique est toujours en vigueur pour pouvoir circuler moins de 24h sur le territoire national quelle que soit votre situation vaccinale.

Je suis dans l’urgence et je dois me rendre en France or je ne suis pas totalement vacciné et je ne peux pas effectuer de test PCR ou antigénique ; le consulat général peut-il me délivrer une attestation permettant de m’exempter du test ?

Réponse :Non le consulat général ne peut pas vous délivrer d’attestation d’exemption de test et vous invite à différer votre voyage jusqu’à ce que vous puissiez produire un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) et la déclaration de non symptômes . Il est rappelé que le consulat général n’a pas autorité sur les forces de police et les autorités douanières chargées d’opérer les contrôles aux frontières et que toute infraction sera passible d’une amende.
Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.

Je dois me rendre en France depuis la Suisse, outre le résultat du test PCR ou antigénique effectué il y a moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement), suis-obligé d’effectuer une quarantaine à mon arrivée ?

Réponse : Les seules mesures d’isolement obligatoires concernent les arrivées sur le territoire métropolitain en provenance de certains pays placé en orange ou rouge en raison de leur situation virale et les arrivées sur les territoires d’outre-mer. En provenance de Suisse vers le territoire métropolitain, vous n’aurez donc pas besoin de vous isoler à destination, dès lors que le résultat de votre test PCR ou antigénique est bien négatif Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.
Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur

Je me rends en France seul dans mon véhicule, à 40 km de mon domicile en Suisse, dois-je effectuer un test PCR ou antigénique ?

Réponse : Si vous n’avez pas respecté un schéma vaccinal complet, ou ne pouvez présenter un certificat d’immunité (accompagné du résultat du test positif) pour les personnes qui ont déjà contracté la Covid il y a plus de 15 jours et moins de 6 mois, et que vous n’êtes pas un travailleur transfrontalier alors vous devrez présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement). Tous les modes de transport (terrestre, ferroviaire, maritime et aérien) sont concernés.
Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Je réside Genève et j’ai un rendez-vous médical à Annemasse. Dois-je présenter un test PCR ou antigénique négatif et une attestation ?

Réponse : Afin de tenir compte de la particularité des bassins de vie qui occasionnent de nombreux passages transfrontaliers, le Gouvernement a pris des dispositions spécifiques. Ainsi, quelle que soit votre situation vaccinale, tout déplacement en France dans un rayon de 30km autour de son domicile suisse est possible sans avoir à passer un test PCR ou antigénique. Vous pourrez ainsi vous rendre en France à votre rendez-vous médical, sans devoir présenter un test PCR ou antigénique, dans la limite de ces 30km et dans la limite de 24h de séjour sur le territoire français.
Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Je rends visite chaque semaine à mes parents âgés résidant en France à 25 km de mon domicile. Dois-je faire un test PCR ou antigénique ?

Réponse : Quelle que soit votre situation vaccinale, tout déplacement dans un rayon de 30 km autour de son domicile suisse est possible sans avoir à passer un test PCR ou antigénique. Vous pourrez ainsi vous rendre en France pour voir vos parents, sans devoir présenter un test PCR, dans la limite de ces 30km.

Je réside à Fribourg et mon fils de 17 ans est scolarisé à Bourg en Bresse ? Il n’est pas encore vacciné. Peut-il continuer à venir le weekend et devra-t-il présenter un test PCR ou antigénique ?

Réponse : Ce type de déplacement est considéré comme ceux relevant des déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un tel test Pour cela, il faut que les élèves ou les parents d’élèves se munissent, en plus des papiers d’identité de deux documents :
1. un certificat de scolarité
2. le cas échéant, un document signé de l’établissement attestant le rythme des déplacements que l’interne et/ou ses parents doivent faire pour rallier le lieu d’enseignement.
Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.
Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Je réside en Suisse et je rends visite chaque semaine à mon conjoint qui réside à 50 Km de mon domicile. Puis je continuer à effectuer ces déplacements ?

Réponse : Oui, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement)
ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois.

Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

J’ai guéri récemment d’une infection à la covid 19 le test PCR ou antigénique nécessaire pour se rendre en France risque de revenir positif alors que je ne suis plus contagieux et que la médecine cantonale m’a autorisé à sortir de quarantaine. Que faire ?

Réponse : dans votre cas, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés si vous présentez la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet 2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire) ou si vous présentez un certificat de rétablissement de la COVID 19 (test RT-PCR ou antigénique positif datant d’au moins 11 jours et de moins de six mois).

Puis-je me rendre en France sans test PCR ou antigénique pour y effectuer mes courses de première nécessité, rendre visite à mes proches, faire du sport ou du tourisme ?

Réponse : Oui, à condition de rester à moins de 30km de son domicile suisse ou bien avec
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Les frontières intérieures de la France sont-elles fermées ?

Réponse : : Non, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois.

Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.
Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID

Je reviens d’un séjour en territoire en zone rouge de plus de 24h, j’ai dû atterrir en Suisse. Je ne suis pas résident en Suisse, serai-je obligé d’effectuer une quatorzaine en Suisse ?

Réponse : : Dès lors que vous ne restez pas en Suisse et rentrez directement en France, vous ne serez pas tenu d’effectuer une quatorzaine obligatoire en Suisse.
Néanmoins, attention à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Je réside en Suisse et je suis en couple (marié, non marié, pacs) avec une personne résidente en France, puis-je me rendre en France sans test PCR ou antigénique pour lui rendre visite ?

Réponse : : les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.
Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Des mesures spécifiques sont-elles prévues pour les Outre-mer ?

Réponse : : Le contrôle sanitaire à l’entrée des territoires d’outre-mer fait l’objet de mesures différenciées selon les territoires. Pour plus de précisions sur les restrictions sanitaires de chaque collectivité, veuillez consulter le site Internet de la préfecture correspondante :
- www.guadeloupe.gouv.fr
- www.guyane.gouv.fr
- www.martinique.gouv.fr
- www.mayotte.gouv.fr
- www.nouvelle-caledonie.gouv.fr
- www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr
- www.reunion.gouv.fr
- www.saint-barth-saint-martin.gouv.fr
- www.saint-pierre-et-miquelon.gouv.fr
- www.taaf.fr
- www.wallis-et-futuna.gouv.fr

Pour plus d’information sur les conditions d’accès aux départements et territoires d’outre-mer.

3- DEPLACEMENT EN SUISSE

A compter du 4 décembre 2021, les personnes souhaitant se rendre en Suisse doivent tenir compte de certaines informations concernant :

- la nécessité de présenter un formulaire d’entrée
- la nécessité de présenter un résultat de test PCR négatif : cette disposition s’applique à toutes les personnes, même celles vaccinées ou guéries. Des exemptions existent. Elles diffèrent selon qu’il s’agisse d’un embarquement (avion ou bus longue distance) ou d’une entrée directe sur le territoire suisse (y compris train).
- la nécessité d’observer une quarantaine suite à l’entrée sur le territoire suisse : aucune obligation de quarantaine à l’entrée en Suisse jusqu’à instruction contraire des autorités suisses

Pour des informations détaillées et la liste des exemptions, merci de consulter la rubrique entrée en Suisse de l’Office fédéral de la santé publique

Vous pouvez également recourir à l’outil Travelcheck pour savoir quelles restrictions sanitaires s’appliquent en fonction de votre propre situation : Travelcheck .

Les frontaliers ne sont pas concernés par l’obligation de test PCR ou antigénique et de quarantaine à l’arrivée en Suisse..

Les personnes qui ont embarqué dans un aéroport en France et atterrissent directement à Genève puis sortent par le secteur France ne sont tenues que par les restrictions sanitaires françaises.

Vous trouverez d’autres informations sur la quarantaine après un voyage dans les Questions fréquentes.

Avez-vous encore des questions ? Appelez l’infoline pour les personnes se rendant en Suisse au +41 58 464 44 88 qui est à votre disposition tous les jours de 6 h à 23 h. Vous trouverez des informations sur les frais téléphoniques sur la page Coordonnées et liens utiles.

J’atterris à Zurich, ma famille de France voisine peut-elle venir me chercher en voiture ?

Réponse : : Ce type de déplacement est déconseillé. Toutefois, l’entrée est actuellement possible sans mesures particulières liées à la pandémie dans la mesure où la famille vient d’une région frontalière

4- DEMENAGEMENT EN FRANCE

Je déménage en France est-ce possible ?

Réponse : : Oui, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.

Pour plus d’information veuillez contacter Douane Info service (France) (depuis l’étranger +33 1 72 40 78 50) ou l’Administration fédérale des douanes - Suisse : +41 58 467 15 15.

Puis-je me rendre en France pour signer mon contrat de bail ou l’acte de vente de mon logement ?

Réponse : Vous devez demander à pouvoir effectuer cette démarche par voie dématérialisée ou bien via la légalisation de votre signature.
Les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

5- SANTE

Puis-je me rendre en France pour aller chez le dentiste ou le vétérinaire ?

Réponse : : tout déplacement dans un rayon de 30km autour de son domicile suisse est possible sans avoir à passer un test PCR ou antigénique. Au-delà, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.
Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Puis-je me rendre en France apporter des soins à des chevaux, moutons, etc… ?

Réponse : : Oui, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique .
Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Puis-je être soigné en Suisse avec ma carte européenne d’assurance maladie ?

Réponse :Oui, si vous êtes résident en France mais pour autant il faudra faire l’avance des frais et demander remboursement ensuite à l’organisme de Liaison situé à Soleure (Institution commune Lamal)

Je n’ai pas de carte européenne d’assurance maladie, mais j’ai une carte vitale que dois-je faire ?

Réponse :L’avance des frais revient au patient qui pourra demander le remboursement ultérieurement.

Pour plus d’informations

J’ai une ordonnance française et je dois acheter mes médicaments en Suisse puis-je le faire ?

Réponse :oui les ordonnances françaises sont valables en Suisse et les ordonnances suisses sont également valables en France.

Un membre de ma famille est décédé en Suisse. Est-il possible de rapatrier le corps vers la France ?

Réponse : Si le défunt doit être enterré alors il reviendra aux pompes funèbres de faire une demande de laisser-passer mortuaire auprès des autorités cantonales compétentes.

Si le défunt est incinéré et que ses cendres doivent être rapatriées en France, veuillez nous contacter à info@consulfrance-geneve.org (pour la Suisse romande) et admin-francais.zurich-fslt@diplomatie.gouv.fr (pour la Suisse alémanique et le Tessin) afin de solliciter une autorisation de transport de cendres.

6- FAMILLE

Puis-je me rendre en France pour honorer mon droit de visite ou de garde à l’égard de mes enfants ?

Réponse : : Oui, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition pour les enfants âgés de moins de 12 ans. Pour les autres, avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.
Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Je réside en Suisse et je suis en couple (marié, non marié, pacs) avec une personne résidente en France, puis-je me rendre en France lui rendre visite ?

Réponse : : Oui, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition pour les enfants âgés de moins de 11 ans. Pour les autres, avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.
Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 11 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Je dois aller chercher un mineur à l’aéroport de Genève, Bâle, comment faire ?

Réponse : : Il est préférable que l’enfant mineur soit guidé jusqu’aux secteurs France de ces aéroports afin que vous n’ayez pas besoin de présenter un test PCR à votre retour en France.
Les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition pour les enfants âgés de moins de 12 ans. Pour les autres, avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique.
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.

Les conditions d’immigration sont distinctes des restrictions sanitaires. Vous pouvez devoir vous placer en quarantaine, en fonction de votre région d’origine.
- Pour plus d’informations
Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 11 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Mes proches sont bloqués à l’étranger… Je n’arrive pas à joindre par téléphone les Consulats de France.

Réponse :La meilleure solution est de leur écrire un email à partir de leur site internet.

Un membre de ma famille est décédé en France, puis-je me rendre à ses obsèques ?

Réponse : Oui, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.
Les enfants âgés de moins de 11 ans ne sont pas soumis à l’obligation de présentation d’un test PCR ou antigénique

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 15 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Un membre de ma famille est décédé en Suisse, puis-je me rendre à ses obsèques ?

Réponse : : Oui.

A compter du 4 décembre 2021, les personnes souhaitant se rendre en Suisse doivent tenir compte de certaines informations concernant :

- la nécessité de présenter un formulaire d’entrée
- la nécessité de présenter un résultat de test PCR négatif : cette disposition s’applique à toutes les personnes, même celles vaccinées ou guéries. Des exemptions existent. Elles diffèrent selon qu’il s’agisse d’un embarquement (avion ou bus longue distance) ou d’une entrée directe sur le territoire suisse (y compris train).
- la nécessité d’observer une quarantaine suite à l’entrée sur le territoire suisse : aucune obligation de quarantaine à l’entrée en Suisse jusqu’à instruction contraire des autorités suisses

Pour des informations détaillées et la liste des exemptions, merci de consulter la rubrique entrée en Suisse de l’Office fédéral de la santé publique

Vous pouvez également vous voir imposé une mise en quarantaine sur le sol suisse. Pour plus d’informations

S’agissant du retour en France, les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.

7- TRANSIT

Je veux rejoindre mon domicile en Espagne, ou en Suisse en transitant par la France, puis-je le faire ?

Réponse : : Oui les déplacements sur le territoire métropolitain au départ de la Suisse sont autorisés :
- sans condition avec résultat négatif du test pcr ou antigénique datant de moins de 24h (la date retenue étant celle du prélèvement et non celle du résultat, il est recommandé de réaliser un test antigénique dont le résultat est connu immédiatement) ou bien sans test pcr ou antigénique si le voyageur présente :
- la preuve de vaccination attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
- 1 semaine après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
- 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
- 1 semaine après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).
- un certificat de rétablissement : test RT-PCR ou antigénique positif d’au moins 11 jours et de moins de six mois .

Dans tous les cas, le voyageur doit joindre une déclaration sur l’honneur sur l’absence de symptômes à la COVID.

Attention au retour en Suisse, à compter du 20 septembre, toute personne résidente ou de passage entrant en Suisse par tous moyens (la route, le train, l’avion ou le bateau, etc) et non titulaire d’un permis de travail transfrontalier doit :
- remplir un formulaire d’entrée
- justifier de sa vaccination totale avec un vaccin agréé par les autorités suisses ou de son infection au COVID-19 depuis plus de 11 jours et de moins de 6 mois
- ou bien présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de respectivement moins de 72 ou 48h.

Je réside en Suisse et souhaite partir en vacances aux Caraïbes, en Asie en transitant par un aéroport français, puis-je le faire ?

Réponse : :Dans la mesure où la Suisse fait partie de l’espace Schengen, les voyageurs au départ Suisse qui transitent par la France, vers des pays tiers, sont soumis comme les voyageurs au départ de la France aux règles suivantes :

Liste des pays verts, oranges et rouges et infographie

JPEG

Je dois transiter par l’aéroport de Zurich, mais mes deux vols n’auront pas lieu le même jour, cela est-il problématique ?

Réponse : : En termes d’immigration, les personnes arrivant en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) peuvent entrer sur le territoire suisse et français sans restrictions.
- Les conditions d’immigration sont distinctes des restrictions sanitaires.

A compter du 4 décembre 2021, les personnes souhaitant se rendre en Suisse doivent tenir compte de certaines informations concernant :

- la nécessité de présenter un formulaire d’entrée
- la nécessité de présenter un résultat de test PCR négatif : cette disposition s’applique à toutes les personnes, même celles vaccinées ou guéries. Des exemptions existent. Elles diffèrent selon qu’il s’agisse d’un embarquement (avion ou bus longue distance) ou d’une entrée directe sur le territoire suisse (y compris train).
- la nécessité d’observer une quarantaine suite à l’entrée sur le territoire suisse : aucune obligation de quarantaine à l’entrée en Suisse jusqu’à instruction contraire des autorités suisses

Pour des informations détaillées et la liste des exemptions, merci de consulter la rubrique entrée en Suisse de l’Office fédéral de la santé publique

Voir aussi : https://travelcheck.admin.ch/home

8- VISA

J’ai obtenu un visa de la France, il expire bientôt mais je ne suis pas en mesure de revenir dans mon pays car les liaisons aériennes sont suspendues, que puis-je faire pour ne pas me retrouver en situation irrégulière en France ?

Réponse :
- S’il s’agit d’un visa court séjour :
Les personnes qui se trouvent en France sous couvert d’un visa de court séjour peuvent, dans des cas d’urgence justifiés, bénéficier d’une prolongation de visa de court séjour (dans la limite de 90 jours) ou d’une autorisation provisoire de séjour (d’une durée de 3 mois préconisée). Elles sont invitées à se rapprocher de la préfecture de leur lieu de séjour.

- S’il s’agit d’un autre titre de séjour ou visa long séjour :
Pour sécuriser la présence sur le territoire des étrangers en situation régulière, la durée de validité des : visas long séjour, titres de séjour, autorisations provisoires de séjour et récépissés de demande de titre de séjour qui sont arrivés à échéance entre le 16 mars et le 15 mai sont prorogés d’une durée totale de 6 mois. Cette prolongation est automatique et ne nécessite aucune démarche, que vous soyez en France ou bloqués à l’étranger actuellement.

J’ai obtenu un visa de la France, il expire bientôt mais je ne suis pas en mesure de revenir dans mon pays car les liaisons aériennes sont suspendues, que puis-je faire pour ne pas me retrouver en situation irrégulière en Suisse ?

Réponse :Il est recommandé aux personnes concernées de s’inscrire auprès des services cantonaux des migrations compétents dans leur canton de résidence (sauf pour ceux qui sont actuellement en résidence à Genève, voir précisions ci-après).

Les autorités cantonales compétentes en matière de migration peuvent prolonger la durée du visa en conséquence. A Genève tant que les vols à destination de votre pays d’origine sont interrompus, il n’est pas nécessaire de faire prolonger votre visa. Dès que les liaisons aériennes reprendront, vous pourrez vous mettre en contact avec l’OCPM de Genève afin de régulariser votre situation.

9- FRONTALIERS

Je reviens d’un séjour de plus de 24h en zone rouge, je vis en France mais je viens travailler en Suisse, serai-je obligé d’effectuer une quatorzaine ?

Réponse :en vertu de l’ordonnance COVID-19 mesures dans le domaine du transport international de voyageurs, « sont exemptées de la quarantaine, les personnes qui, pour des motifs professionnels ou médicaux impérieux sans possibilité d’ajournement entrent en Suisse quotidiennement ou pour un maximum de 5 jours ». La preuve que le télétravail n’est pas possible doit être apportée. Attention, il est possible que cette dérogation fasse l’objet d’interprétations différentes, nous vous invitons à saisir préventivement les autorités cantonales dont la liste figure en bas de cette page pour confirmation sur votre situation particulière.

Nous vous recommandons de consulter nos sites régulièrement ainsi que nos pages sur les réseaux sociaux :

PNG

publié le 09/12/2021

haut de la page