COVID-19 : vos questions, nos réponses

Questions fréquentes sur la situation liée à la pandémie de coronavirus (Covid-19) à destination des voyageurs, résidents et frontaliers français en Suisse

Dernière mise à jour le 02/07/20, 12h30
Cet article est mis à jour régulièrement, nous vous recommandons de consulter fréquemment nos pages tout comme les sites d’informations officiels.

Compte tenu du contexte, les équipes du Consulat général de France à Genève sont mobilisés depuis le 13 mars dernier.

Nous vous remercions de consulter le FAQ ci-dessous, elle sera mise à jour régulièrement

1 - FONCTIONNEMENT DES CONSULATS

Les consulats généraux sont-ils fermés ?

Réponse : :Les consulats généraux de France à Zurich et Genève et les agences consulaires (Bâle, Lucerne, Lugano et Vaduz) recommencent à recevoir du public à partir du mercredi 20 mai.
Toutes les démarches seront réalisées uniquement sur rendez-vous à réserver en ligne sur le site internet du consulat.

Afin de répondre aux normes sanitaires et protéger les usagers ainsi que les agents, des mesures spécifiques sont appliquées pour accéder dans l’enceinte du consulat. Le port d’un masque est obligatoire, chaque usager devra se munir d’un stylo noir. Seul les requérants seront admis et ne pourront venir accompagnés sauf s’il s’agit d’un mineur ou d’une personne souffrant d’un handicap.

Les tournées consulaires restent suspendues et mais les agences consulaires de Bâle, Lucerne, Lugano et Vaduz (Liechtenstein) rouvre au public, celle de Sion tiendra sa première permanence le 26 mai.

Les passeports et cartes d’identité qui n’ont pas été retirés pendant la période de fermeture des Consulats n’ont pas été détruits et seront conservés par nos soins jusqu’au 11 août 2020.

Toutes les personnes ayant reçu une demande de certificat de vie de la part de leur caisse française entre janvier et mars disposent d’un délai complémentaire de 4 mois pour le renvoyer.

Pour toute question complémentaire et pour une réponse sur mesure veuillez écrire aux adresses suivantes :

Pour le consulat général de France à Genève

Pour le Consulat général de France à Zurich

Quand les consulats généraux vont-ils rouvrir au public ?

Réponse :Les consulat généraux rouvrent au public exclusivement sur rendez-vous à partir du 20 mai.

Puis-je venir récupérer ma carte d’identité/mon passeport ?

Réponse :Oui, sur rendez-vous sur nos sites internet : Genève et Zurich

Je suis un jeune binational, je souhaite formuler ma déclaration d’option en vue effectuer mon service militaire en Suisse/en France, comment dois-je faire ?

Réponse : :Le centre du service national de Perpignan est de nouveau ouvert. Les journées défense et citoyenneté (JDC) seront de nouveau organisées à partir du mois de septembre 2020. Les jeunes Français en âge de choisir dans quel pays ils veulent remplir leurs obligations militaires sont invités à suivre les instructions en ligne sur le site internet du consulat général à la rubrique affaires militaires.

2- REJOINDRE LA FRANCE

Quand les frontières de la France vont-elles rouvrir ?

Réponse :Les citoyens bénéficiaires de la libre circulation dans l’espace schengen peuvent franchir sans restriction la frontière franco-suisse.

Attention, si vous entrez sur le sol français en bateau ou en avion, le transporteur pourra vous demander de présenter, avant son embarquement, une déclaration sur l’honneur attestant que vous ne présentez pas de symptôme d’infection au covid-19.
Toute personne de onze ans ou plus, qui embarque sur un train, un avion ou un bateau en France ou à destination de celle-ci est tenue de porter un masque de protection.

Le défaut de port de masque ou de présentation d’une déclaration sur l’honneur relative aux symptômes du covd-19 autorise le transporteur à refuser l’embarquement du passager concerné.

Les restrictions à l’entrée sur le territoire (Corse inclue) mises en œuvre aux frontières intérieures de l’espace européen (États membres de l’Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Royaume-Uni, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, ont été levées à compter du 15 juin 00h00. Il n’y a pas de quatorzaine en provenance directe de ces pays.

Jusqu’à nouvel ordre, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, quelle que soit leur nationalité, quel que soit le moyen de transport, sont invités à effectuer une quatorzaine volontaire.

Les voyages en Outre-mer sont-ils possibles ?

Réponse :Les déplacements vers l’Outre-mer restent limités notamment s’ils sont rendus nécessaires par un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.

Une expérimentation en cours se poursuit dans les territoires suivants : Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Saint-Martin, Saint-Barthélemy.

Tous les passagers sont invités à réaliser dans les 72 heures précédant le vol un test RT-PCR, de détection du Covid-19. Ce test peut se faire sans prescription médicale.

Les passagers qui présentent un résultat positif au Covid-19 ne peuvent pas prendre l’avion.

Les passagers qui présentent un résultat négatif au Covid-19 pourront effectuer une septaine, soit sept jours de quarantaine, suivi d’un nouveau test RT-PCR. Si ce 2e test est négatif, la quarantaine est allégée .

Si le passager ne présente aucun test à l’embarquement, il devra réaliser une quatorzaine stricte à l’arrivée sur le territoire.
À compter du 22 juin :
- Les motifs impérieux de déplacement seront supprimés.
- L’expérimentation pourra être étendue aux autres territoires.
- Le nombre de passagers par vol sera déplafonné et le nombre de vols sera progressivement augmenté en accord avec les élus des territoires.
Enfin, dès son entrée en vigueur (au plus tard le 10 juillet), la loi de fin d’état d’urgence sanitaire rendra obligatoire le test avant départ pour se rendre dans les territoires d’outre-mer et la quarantaine à l’arrivée sera supprimée.

Le protocole sanitaire applicable aux vols en direction de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française est spécifique, dans le respect des compétences des collectivités concernées.

S’agissant de la Nouvelle-Calédonie, ce territoire est placé en isolement strict depuis le 23 mars 2020. Seules les personnes résidentes en Nouvelle Calédonie sont actuellement admises sur le territoire. A l’issue d’un examen par un médecin à l’arrivée à l’aéroport de la Tontouta certaines personnes devront se placer en quatorzaine

Il est précisé dans le cadre des mesures prises que « toutes celles et ceux qui ont un logement et dont la situation n’est pas prioritaire sont invités à rester à l’endroit où ils se trouvent, en particulier les Calédoniens qui sont en Métropole » (site du gouvernement NC).

Nous vous invitons à suivre l’information relative à cette situation sans précédent sur :
• Gouvernement NC :
- https://gouv.nc/coronavirus
- https://www.facebook.com/GouvNC/
• Haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie :
- http://www.nouvelle-caledonie.gouv.fr/Actualites/COVID-19
- https://www.facebook.com/hautcommissariat.ennouvellecaledonie
• Aircalin : https://fr.aircalin.com/fr/nos-flash-infos# ; tél. 01 78 09 08 09 ou 01 78 09 08 07 – infos@aircalin.fr
• Site MNC : http://www.mncparis.fr/
• FB MNC : https://www.facebook.com/maison.delanouvellecaledonie/

Il vous est également possible de remplir le formulaire en ligne pour se faire connaitre et faciliter votre retour en Nouvelle-Calédonie.

3- DEPLACEMENT EN SUISSE

Pour toute question relative à vos déplacements sur le territoire suisse, nous vous invitons à consulter cette page

Puis-je rejoindre la Suisse ?

Réponse :Les catégories de personnes suivantes peuvent à nouveau franchir la frontière franco-suisse aux conditions ordinaires :
- personnes qui bénéficient de la libre circulation des personnes ;
- ressortissants d’États tiers non soumis à l’obligation du visa qui séjournent déjà légalement dans l’espace Schengen ;
- ressortissants d’États tiers soumis à l’obligation du visa munis d’un titre de séjour délivré par un État Schengen qui séjournent déjà légalement dans l’espace Schengen.

Puis-je transiter par les aéroports de Genève, Zurich ou Bâle pour rentrer en France ?

Réponse :Les personnes arrivant en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) peuvent entrer sur le territoire suisse et français sans restrictions.

Puis-je transiter avec mon véhicule/en train par la Suisse pour rentrer en France ?

Réponse : : Les personnes arrivant en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) peuvent entrer sur le territoire suisse et français sans restrictions.

J’atterris à Zurich, ma famille de France voisine peut-elle venir me chercher en voiture ?

Réponse :Les personnes arrivant en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) peuvent entrer sur le territoire suisse et français sans restrictions.

4- DEMENAGEMENT EN FRANCE

Je déménage en France est-ce possible ?

Réponse :Oui. Vous veillerez à respecter les gestes barrières et vous veillerez à déclarer votre déménagement en douane. Cela nécessitera de rassembler de nombreux justificatifs. Attention vous veillerez à contacter à l’avance le bureau de douane par lequel votre déménagement passera pour entrer sur le territoire français afin de vous assurer des horaires et de la procédure à respecter.

Pour plus d’information veuillez contacter Douane Info service (France) (depuis l’étranger +33 1 72 40 78 50) ou l’Administration fédérale des douanes - Suisse : +41 58 467 15 15.

5- SANTE

Puis-je être soigné en Suisse avec ma carte européenne d’assurance maladie ?

Réponse :Oui mais pour autant il faudra faire l’avance des frais et demander remboursement ensuite à l’organisme de Liaison situé à Soleure (Institution commune Lamal)

Je n’ai pas de carte européenne d’assurance maladie, mais j’ai une carte vitale que dois-je faire ?

Réponse :L’avance des frais revient au patient qui pourra demander le remboursement ultérieurement.

Pour plus d’informations

J’ai une ordonnance française et je dois acheter mes médicaments en Suisse puis-je le faire ?

Réponse :oui les ordonnances françaises sont valables en Suisse et les ordonnances suisses sont également valables en France.

Un membre de ma famille est décédé en Suisse. Est-il possible de rapatrier le corps vers la France ?

Réponse :Si le défunt doit être enterré alors il reviendra aux pompes funèbres de faire une demande de laisser-passer mortuaire auprès des autorités cantonales compétentes.

Si le défunt est incinéré et que ses cendres doivent être rapatriées en France, veuillez nous contacter à info@consulfrance-geneve.org (pour la Suisse romande) et admin-francais.zurich-fslt@diplomatie.gouv.fr (pour la Suisse alémanique et le Tessin) afin de solliciter une autorisation de transport de cendres.

6- FAMILLE

Je dois aller chercher un mineur à l’aéroport de Genève, Bâle, comment faire ?

Réponse :Les personnes arrivant en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) peuvent entrer sur le territoire suisse et français sans restrictions.

Mes proches sont bloqués à l’étranger… Je n’arrive pas à joindre par téléphone les Consulats de France.

Réponse :La meilleure solution est de leur écrire un email à partir de leur site internet.

Un membre de ma famille est décédé en France, puis-je me rendre à ses obsèques ?

Réponse :Oui, Les personnes arrivant en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) peuvent entrer sur le territoire suisse et français sans restrictions.

Un membre de ma famille est décédé en Suisse, puis-je me rendre à ses obsèques ?

Réponse :Oui, Les personnes arrivant en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) peuvent entrer sur le territoire suisse et français sans restrictions.

7- TRANSIT

Je veux rejoindre mon domicile en Espagne, ou au Portugal en transitant par la France, puis-je le faire

Réponse :Les personnes arrivant en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) peuvent entrer sur le territoire suisse et français sans restrictions.

Je ne suis pas ressortissant de l’Union européenne, ni britannique, islandais, liechtensteinois, norvégien, andorran, monégasque ou suisse et je souhaite transiter via la France pour rejoindre un autre pays, puis-je le faire ?

Réponse :Si vous n’êtes pas bénéficiaire de la libre circulation dans l’espace Schengen, vous ne pourrez pas transiter par la France, sauf en zone aéroportuaire, c’est-à-dire pour un transit entre deux vols dans une même journée civile.

Je dois transiter par l’aéroport de Zurich, mais mes deux vols n’auront pas lieu le même jour, cela est-il problématique ?

Réponse :Non, Les personnes arrivant en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) peuvent entrer sur le territoire suisse et français sans restrictions.

8- VISA

J’ai obtenu un visa de la France, il expire bientôt mais je ne suis pas en mesure de revenir dans mon pays car les liaisons aériennes sont suspendues, que puis-je faire pour ne pas me retrouver en situation irrégulière en France ?

Réponse :
- S’il s’agit d’un visa court séjour :
Les personnes qui se trouvent en France sous couvert d’un visa de court séjour peuvent, dans des cas d’urgence justifiés, bénéficier d’une prolongation de visa de court séjour (dans la limite de 90 jours) ou d’une autorisation provisoire de séjour (d’une durée de 3 mois préconisée). Elles sont invitées à se rapprocher de la préfecture de leur lieu de séjour.

- S’il s’agit d’un autre titre de séjour ou visa long séjour :
Pour sécuriser la présence sur le territoire des étrangers en situation régulière, la durée de validité des : visas long séjour, titres de séjour, autorisations provisoires de séjour et récépissés de demande de titre de séjour qui sont arrivés à échéance entre le 16 mars et le 15 mai sont prorogés d’une durée totale de 6 mois. Cette prolongation est automatique et ne nécessite aucune démarche, que vous soyez en France ou bloqués à l’étranger actuellement.

J’ai obtenu un visa de la France, il expire bientôt mais je ne suis pas en mesure de revenir dans mon pays car les liaisons aériennes sont suspendues, que puis-je faire pour ne pas me retrouver en situation irrégulière en Suisse ?

Réponse :Il est recommandé aux personnes concernées de s’inscrire auprès des services cantonaux des migrations compétents dans leur canton de résidence (sauf pour ceux qui sont actuellement en résidence à Genève, voir précisions ci-après).

Les autorités cantonales compétentes en matière de migration peuvent prolonger la durée du visa en conséquence. A Genève tant que les vols à destination de votre pays d’origine sont interrompus, il n’est pas nécessaire de faire prolonger votre visa. Dès que les liaisons aériennes reprendront, vous pourrez vous mettre en contact avec l’OCPM de Genève afin de régulariser votre situation.

Nous vous recommandons de consulter nos sites régulièrement ainsi que nos pages sur les réseaux sociaux :

PNG

publié le 03/07/2020

haut de la page