Dévoilement d’une plaque commémorative en hommage aux déportées françaises de la Résistance accueillies en Suisse, Château-d’Oex, 15 juin 2016

Mercredi 15 juin 2016, la Consule générale de France à Genève, Madame Odile SOUPISON, a pris part à une cérémonie de dévoilement d’une plaque commémorative devant le chalet La Gumfluh, à Château-d’Oex, où quelque 80 anciennes déportées ont séjourné.

Entre l’été 1945 et le printemps 1947, environ 500 anciennes déportées ont passé plusieurs mois de convalescence en Suisse romande. À l’initiative de Geneviève de Gaulle-Anthonioz et d’un Comité d’aide en Suisse présidée par la Lausannoise Germaine Suter-Morax, neuf lieux ont accueilli ces revenantes de Ravensbrück ou d’Auschwitz.

Afin de garder une trace pérenne de cette page d’histoire, une plaque commémorative a été dévoilée, mercredi 15 juin, devant le chalet La Gumfluh, à Château-d’Oex, où quelque 80 de ces revenantes de l’enfer séjournèrent.

La Consule générale de France à Genève, Madame Odile SOUPISON a pris part à cette manifestation. Au cours de son discours, la Consule générale a insisté sur le fait qu’au-delà d’un indispensable rappel historique, elle visait à montrer l’importance, aujourd’hui comme hier, de l’engagement des hommes et des femmes autour des valeurs de paix, de liberté et de démocratie, et ce, au-delà du positionnement des Etats. Mme SOUPISON a également tenu à saluer le travail mené par Brigitte Exchaquet-Monnier et son époux, Eric Monnier, qui ont mis toute leur énergie et leur passion pour retrouver les documents et recueillir les témoignages sur cette période de cette histoire commune entre la France et la Suisse. Cette recherche a d’ailleurs donné lieu à un livre publié aux éditions Alphil en 2013, Retour à la vie : l’accueil en Suisse romande d’anciennes déportées françaises de la Résistance 1945-1947.

Cet événement s’est également déroulé en présence du Syndic de Château-d’Oex, Monsieur Charles-André RAMSEIER, et de Madame Noëlla ROUGET, qui passa 3 mois dans ce chalet, après sa déportation à Ravensbrück. Une classe d’élèves du village était également présente, en symbole de la passation du témoin de cette page d’histoire à la jeune génération.

JPEG - 36.5 ko
Plaque commémorative en hommage aux déportées françaises de la Résistance accueillies en Suisse. ©Consulat général de France à Genève
JPEG - 42.4 ko
Discours de la Consule générale de France à Genève, Madame Odile SOUPISON. ©Consulat général de France à Genève
JPEG - 28.3 ko
Une classe d’élèves du village de Château-d’Oex. ©Consulat général de France à Genève
JPEG - 33.2 ko
Le chalet La Gumfluh à Château-d’Oex. ©Consulat général de France à Genève

publié le 13/10/2016

haut de la page