Les Rencontres de la photographie à Arles - 1er juillet au 22 septembre 2019

Du 1er juillet au 22 septembre, les Rencontres de la photographie d’Arles fêtent leur 50e anniversaire avec 51 expositions qui prennent place dans la ville. Cette année la présence suisse, notamment genevoise est renforcée.
Découvrez comment.

Un rendez-vous de référence

Les Rencontres d’Arles est un festival annuel de photographie fondé, en 1970, par le photographe arlésien Lucien Clergue, l’écrivain Michel Tournier et l’historien Jean-Maurice Rouquette.

Avec une programmation composée essentiellement de productions inédites, les Rencontres d’Arles ont acquis une envergure internationale. Lors de l’édition de 2018, le rendez-vous estival a accueilli 140 000 spectateurs.

Souvent produites en collaboration avec des musées et des institutions françaises et étrangères, les expositions présentées dans différents lieux patrimoniaux de la ville font l’objet d’une scénographie et certains sites historiques - tels que des chapelles du XIIe ou des bâtiments industriels du XIXe- ne sont ouverts au public que pendant la durée du festival.

Pour cette édition anniversaire, 51 expositions investiront une trentaine de lieux patrimoniaux dont certains ouverts uniquement pour l’occasion. Le festival propose des colloques et débats, une remise de prix, des projections en plein air, des stages, une sélection de fictions, documentaires et créations artistiques en réalité virtuelle et bien plus...

La présence Suisse

Cette présence est symbolisée par l’espace "nonante-neuf".

JPEG - 89.1 ko
Le nonante-neuf et le nonante-neuf Talks sont produits par la Confédération suisse, avec le soutien du canton et de la Ville de Genève et de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia. L’espace genevois est mis en scène par la HEAD – Genève, Haute école d’art et de design et son département d’architecture d’intérieur
rencontres-arles.com

Que cela soit pour s’y reposer, lire, partager ou découvrir la richesse de la scène photographique suisse, les visiteurs s’y retrouvent durant leur parcours de visite.
Vous retrouvez dans sa bibliothèque les artistes, les institutions, les écoles, les festivals ainsi que les éditeurs œuvrant dans le monde photographique suisse.
Pour cette nouvelle édition, le nonante-neuf vous propose, en collaboration avec le canton et de la Ville de Genève, de faire plus ample connaissance avec le milieu photographique genevois, spécialement mis en scène par la HEAD.
Enfin, au cœur de Temple Arles Books, le nonante-neuf Talks, présenté par Pro Helvetia, offre un lieu de dialogue quotidien pendant la semaine d’ouverture.

La Ville et le canton de Genève se sont associés à Présence Suisse pour promouvoir la photographie genevoise en France.

Vous pourrez retrouver les photographes Mario Del Curto (vaudois), Christian Lutz (genevois) et le tandem Daphné Bengoa (américaine)/Leo Fabrizio (vaudois).

Diar-Es-Saada, Alger, Algérie, 2018, image de Leo Fabrizio, exposé cette année dans l'Abbaye de Montmajour
Diar-Es-Saada, Alger, Algérie, 2018, image de Leo Fabrizio, exposé cette année dans l’Abbaye de Montmajour
Les Jardins de Marqueyssac, France, 2011, image de Mario Del Curto, exposé cette année dans l'espace Jardin
Les Jardins de Marqueyssac, France, 2011, image de Mario Del Curto, exposé cette année dans l’espace Jardin
Eldorado, série Insert Coins, 2016. Avec l'aimable autorisation de l'artiste et de MAPS. Image de Christian Lutz, exposé cette année à la Maison des peintres
Eldorado, série Insert Coins, 2016. Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de MAPS. Image de Christian Lutz, exposé cette année à la Maison des peintres

publié le 17/07/2019

haut de la page